Première réussie en Romandie pour DanceQweenz

Le 11 novembre, environ 40 DanceQweenz ont pris les rênes à Dance Area, à Genève. Des filles de toute la région ont assisté à la première du projet : cinq groupes de danse ont tout donné pendant "leurs" minutes - et ont impressionné le jury et le public avec leurs chorégraphies mais surtout avec leur énergie.

Dans la salle de danse de Dance Area, le silence règne. Même les plus jeunes spectateurs sont exceptionnellement calmes et scrutent avec impatience la table des jurés. Les deux dames du jury, la présentatrice de radio et militante des droits des femmes, Coline de Senarclens, et l'ancienne danseuse professionnelle Silvia Hodgers, ont pris leurs décisions. Elles ont assisté, en compagnie d’un public nombreux à cinq spectacles de danse au cours de la dernière heure. Cinq représentations toutes aussi différentes que les filles qui ont dansé et mis le feu à la scène. 

Tension avant le grand show

Silvia Hodgers se lève et envoie un sourire radieux aux danseuses. À côté du public et derrière lui, 40 DanceQweenz se sont rassemblées. Des filles de tous les coins de la Romandie venues participer au premier concours DanceQweenz. Le duo "Flomin" a même roulé deux heures, du Valais à Genève, pour pouvoir participer. Alors que toutes les participantes semblaient nerveuses lors de l’inscription et de l'accueil, tout le monde a maintenant l’air détendu et heureux.

Les cinq groupes de danse ont fait leur apparition avec brio. Pour beaucoup de filles, il s'agissait de la première représentation devant un jury et un public. Leur joie à la fin de leur performance a été d'autant plus grande lorsqu’elles ont réalisé qu'elles avaient relevé le défi! Il faut du courage pour se tenir sur scène devant tant de regards étrangers, pour bouger et pour "se laisser aller".

Du Kpop à la danse folklorique

Les trois catégories d’âge étaient représentées à la première, à Genève. Dans la catégorie des plus jeunes (9-12 ans), les 16 filles du groupe Odonata ont présenté une danse folklorique. Dans la catégorie des 13-16 ans, le duo "Flomin" a présenté une chorégraphie entraînante de Kpop. Il y avait aussi du freestyle: les trois filles du groupe "Les 4 6 8" ont imaginé une danse pour la chanson Hasta Luego de HRVY & Malu. Chez les plus âgées (17 à 20 ans), des danseuses expérimentées se font concurrences: les filles des groupes L.L Crew et L.L Teens n’étaient pas sur la scène pour la première fois. Elles ont présenté d'excellentes performances de style Hip Hop. Les danseuses et le public étaient merveilleusement accompagnés par l'acteur et comédien Fausto Borghini.

Conseils de la danseuse professionnelle

Ce n’était pas facile d’attribuer des points a indiqué Silvia Hodgers en lançant la cérémonie de remise des prix. Toutes les filles ont montré qu’elles sont de vraies DanceQweenz. Sylvia Hodgers et Coline de Senarclens ont remis le premier prix, sous les applaudissements, aux groupes Odonata (catégorie 1) et Flomin (catégorie 2). La victoire dans la catégorie 3 est partagée par le L.L Crew et le L.L Teens. Toutes les gagnantes ont le choix entre un tournage vidéo ou un coaching. Les finalistes ne partiront donc pas les mains vides. Si "Flomin" se décide pour la vidéo, les filles de "Les 4 6 8" obtiendront des séances de coaching.  

Yeux radieux. Visages satisfaits. Les participantes se félicitent. La danseuse professionnelle Sylvia Hodgers applaudit les jeunes DanceQweenz. Un dernier conseil qu'elle veut leur donner pour leur route à venir. Quelque chose de très important. Quand tu danses, tu peux avoir la meilleure chorégraphie, bien bouger, porter une belle tenue, tout cela n’aide en rien, si ce n’est pas accompagné par quelque chose de plus: "Pour danser, il faut ressentir, l’âme fait partie de la danse. On voit dans vos yeux comment vous vous sentez et comment vous ressentez la danse. Dansez toujours de toute votre âme."

Impressions

Le 11 novembre, environ 40 DanceQweenz ont pris les rênes à Dance Area, à Genève: Cinq groupes de danse ont tout donné pendant "leurs" minutes - et ont impressionné le jury et le public avec leurs chorégraphies mais surtout avec leur énergie.

DanceQweenz est un projet d'infoclic.ch, organisation de promotion de l’enfance et de la jeunesse en Suisse. Le projet est rendu possible par la Fondation Laureus Suisse.